Château de Lamartine
Saint Point feudal castle, is bought in 1801 by the father’s poet.
Alphonse of Lamartine settles there in 1820 after his marriage with the English Mary Ann BirchChâteau de Lărtine

Alphonse de Lamartine was born in Mâcon in 1790 and spent his childhood in Milly. The first love of his youth, Elvira, triggered off his vocation for writing. Throughout his life, Lamartine led a simultaneous outstanding career in writing and in politics.

He retired from politics in 1849, in debt and spent the rest of his life in the region of Mâcon, where he was born. He died in Paris in 1869 and is buried in Saint Point. His main works include Jocelyn, The Fall of an Angel, Graziella and Histoire des Girondins.

Alphonse de Lamartine

lamartine0

Alphonse Marie Louis de Prat de Lamartine

… est né à Mâcon le 21 octobre 1790 et mort à Paris le 28 février 1869 est un poète, romancier, dramaturge et prosateur en même temps qu’un homme politique français qui participa à la Révolution de février 1848 et proclama la Deuxième République. Il est l’une des grandes figures du romantisme en France.
Son père Pierre de Lamartine (21 septembre 1752-Mâcon 1840) est seigneur, chevalier de Pratz et, capitaine au régiment Dauphin-cavalerie, et sa mère Alix des Roys, « fille de l’intendant général de M. le duc d’Orléans ». Les dix premières années de sa vie, passées à la campagne à Milly, sont influencées par la nature, ses sœurs, sa mère, et surtout par l’abbé Dumont6, curé de Bussières, qui lui insuffle une grande ferveur religieuse, renforcée par les années qu’il passe aucollège de Belley, pendant lesquelles il lit Chateaubriand, Virgile et Horace.

De retour à Milly, il commence à écrire de la poésie sous l’inspiration de l’Ossian de Baour-Lormian. Puis, après une aventure sentimentale qui inquiète ses parents, il entame un voyage en Italie (1811-1812) pendant lequel il rencontre une jeune Napolitaine, qui sera le modèle de sa Graziella. Il s’essaye ensuite à la tragédie (avec Médée) et écrit ses premières élégies.

En 1814, il devient quelque temps garde du corps de Louis XVIII une fois ce dernier intronisé : il se réfugie en Suisse au moment des Cent-Jours et démissionne finalement en 1815. Il revient ensuite à Milly, et mène une vie de gentleman campagnard. Seul garçon de sa famille, il doit recevoir en héritage les domaines de ses parents, mais, sans y être obligé, il s’engage à indemniser ses sœurs par des rentes…

=======================================================================

*** Autre Pade de Biographie de Alphonse de Lamartine ***

Né à Mâcon (France) le 21/10/1790 ; Mort à Paris (France) le 28/02/1869
Alphonse de Lamartine reçoit une éducation classique chez les Jésuites. Garde du corps du roi pendant la Restauration, il se met en parallèle à fréquenter les salons et à écrire des poèmes mélancoliques. Leur publication en 1820 dans Méditations poétiques lui apportent un succès immédiat. Ses vers lyriques et son âme rêveuse font de lui le premier des romantiques et lui valent d’être élu à l’Académie française en 1830. Cette même année, il se lance dans la politique et est élu député en 1833. Lors du printemps 1848, il est le chef de file du mouvement révolutionnaire. Membre du gouvernement provisoire, il contribue fortement à l’abolition de l’esclavage. Sa carrière politique s’achève en 1851 avec l’arrivée au pouvoir de Napoléon III, contre qui il perd les présidentielles. Lamartine reprend alors ses travaux d’écriture et publie notammentGraziella en 1852 et ses Œuvres complètes en 1849-1850.

    Niedermeyer : Le Lac  

Advertisements